L'église

Une nouvelle compagne de restauration va être lancée car un bloc de pierre provenant d'une chimère du clocher est tombé au mois de mai 2015 sur la toiture de la Chapelle de Miracles et celle du presbytère. Une étude chiffrée de l'ACMH (le cabinet d'architectes RL & A) aboutit à un coût de restauration du clocher et de la toiture de l'ordre de 255.000 euros hors taxes. La chasse aux aides a commencé...

Un peu d'histoire

L'église de Saint-Sulpice-de-Favières est du style gothique rayonnant et sa construction remonterait au milieu du treizième siecle. Malheureusement, toutes les archives​ de l'église ont disparu, nous privant d'informations précises quant à l'architecte, le commanditaire et l'origine des finances. Quant à expliquer pourquoi elle a été bâtie ici ce serait dû à l'importance des pélérinages visant à vénérer Saint-Sulpice et les miracles dont il serait à l'origine.

 

C'est l'abbé Chastelain qui l'a appelée dans le Journal de sa vie (1683) "la plus belle église de village de tout le royaume". Elle fut l'un des premiers édifices à être classés comme monument historique après la loi de 1840.

 

Depuis 2003, une importante campagne d'entretien et de restauration a été entamée. Le collatéral nord est et la toiture sud ouest ont subi un entretien approfondi. En 2005 la commune s'est engagée sur un programme de restauration basé sur un diagnostique préparé par l'Architecte en Chef des Monuments Historiques. Les travaux ont commencé en 2007 par la restauration de la façade. Certains blocs en grés ont été remplacées par des neufs taillés dans des morceaux issus des carrières du pays. Les verrières du premier niveau ont été déposées et restaurées entre 2009 et 2011. Le coût total dépasse le million d'euros. La commune remercie les entreprises pour la qualité de ces réalisations.

 

Des visites guidées sont organisées à la demande par ARESULP.

 

Voir une présentation vidéo de l'église préparée par Thibault Gabet.

© 2014 - 2020 Commune de Saint-Sulpice-de-Favières.

Le contenu de ce site ne peut se substituer aux textes, lois, arretés et autres règlements en vigueur.

Suivre sur

  • Twitter Clean

La façade de l'église restaurée en 2007/2008